Since 1957
Mineral lenses crafted in France
Alpine Sunglasses and Apparel

Notre Fellow Tyler Wallasch est un skieur professionnel de 28 ans originaire de Mammoth Lakes, en Californie, qui partage son temps entre l’alpinisme, dans le Wyoming, et Åre, en Suède. C'est un athlète Olympien de « skicross » qui entame sa dixième saison.

Parles-nous un peu de toi

 Je suis en fait né dans la banlieue de Los Angeles et avant de vraiment suivre ma passion pour le ski, je passais la plupart de mes week-ends dans le désert avec mon père à faire de la motocross ou à l'aéroport pendant qu'il pilotait et travaillait sur des avions et des hélicoptères.  Puis j'ai déménagé à Mammoth, et je passais la plupart de mon temps dans les montagnes. J'essaie d'équilibrer mon temps entre la neige et les lacs/rivières. J'adore plonger en apnée et pêcher au harpon, et toute journée dans un bateau sur un lac est une bonne journée ! 

 

Comment es-tu entré dans le ski cross ?

 J'ai commencé à faire des courses de ski alpin traditionnel, et j'ai toujours aimé regarder le ski cross à la télévision. Je jouais au football américain au lycée et l'un des entraîneurs bénévoles, John Teller, était un coureur de ski cross américain en devenir. À chaque entraînement, il me disait que je devais essayer ! J'ai finalement accepté d'essayer cette saison-là et je suis devenu accro. La même année, John a connu une saison exceptionnelle, il a remporté une Coupe du monde et l'or aux X-Games. J'avais donc un mentor qui était l'un des meilleurs au monde et qui vivait à quelques minutes de chez moi. 

 

Pourquoi le ski cross ?

 Je suis tombé amoureux du ski cross dès la première course. La différence d'adrénaline entre un départ de ski alpin et un départ de ski cross était astronomique. J'avais trois autres gars qui se préparaient à partir autour de moi. Tout est devenu silencieux quand le starter a dit "coureurs prêts ?... Attention !". Et puis, bang !, la porte s'ouvre et nous nous envolons tous et skions aussi vite que possible sur des sauts, des virages relevés et des rouleaux... tout en essayant de déjouer, de dépasser ou de garder les autres derrière ! Je n'avais pas vraiment ressenti ce genre d'émotion en skiant tout seul, en allant à gauche, à droite et encore à gauche. À partir de ce moment-là, je fais vraiment la course ! J'étais accro. Lors de ma première course, j'ai fini par m'écraser dans le quatrième virage et j'ai traversé une ou deux couches du filet de sécurité, et j'ai quand même pris beaucoup de plaisir ! Je pense que ce qui m'a motivé pendant si longtemps dans ce sport, c'est l'étendue de ses possibilités. Vous pouvez être le gars le plus rapide du monde aux virages, mais si vous ne pouvez pas gagner un départ ou gérer quelqu'un qui skie à quelques millimètres de vous, vous n'irez pas très loin en ski cross. On a l'impression que peu importe à quel point vous améliorez vos performances, il y a toujours un autre aspect à améliorer !

Comment t’entraînes-tu physiquement et mentalement pour la compétition ?

 Physiquement, une grande partie du travail se fait en été. Le ski cross est un sport de gravité, donc le poids est presque toujours un avantage. Mais il faut que ce soit du poids utilisable ! Donc le but du jeu pour moi, c'est de gagner autant de poids musculaire possible, tout en restant explosif. Le jour d'une course, nous faisons cinq à six descentes, il est donc important d'être capable de fournir un effort maximal pendant un peu plus d'une minute, puis de récupérer aussi vite que possible pour recommencer ! L'été, je passe beaucoup de temps dans la salle de musculation, où je développe ma force explosive, ma stabilité et ma capacité à récupérer rapidement. La plupart du temps, je soulève des poids lourds.

 

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

 Mes objectifs pour la saison à venir sont d'être une menace constante pour arracher des podiums. J'ai la vitesse pour le faire, mais en ski cross, un peu de malchance ou une seule erreur peuvent avoir de grandes conséquences. Mon objectif est donc de me mettre dans la meilleure position pour profiter de toutes les occasions qui se présentent à moi.

Quels sont les mots qui te font vivre ?

Depuis de nombreuses années, j'ai fait imprimer différentes citations sur mes combinaisons de course. Ces dernières années, tout ce que j'avais inscrit c’est "Brûlez les bateaux". Pour moi, cela signifie que je suis à fond dedans. J'ai atterri sur le rivage, j'ai brûlé mon bateau et le seul moyen d'avancer est d'aller de l'avant.

Que représente Vuarnet pour toi ?

Vuarnet représente pour moi la passion et la qualité. Depuis que je suis devenue membre de Vuarnet, j'ai eu la chance d'entendre tant d'histoires sur les gens et leurs Vuarnet. D'après ce que j'ai entendu, certaines personnes les ont toujours depuis 30 ans! Ils me racontent des histoires d'une époque ou d'un lieu, des gens avec qui ils skiaient, ou des souvenirs de l'époque où ils étaient des magnats du ski ! J'adore ça. J'ai hâte de porter mes Vuarnet tous les jours, car je suis presque sûr que quelqu'un m'arrêtera pour me poser des questions sur mes paires, et je pourrais leur raconter une ou deux histoires de ski.

Livraison offerte
en France, sous 2 à 4 jours ouvrés.
En savoir plus
Retours gratuits
sous 30 jours.
Politique de retour
Garantie 2 ans
contre tout vice de fabrication.
En savoir plus
Retour
Fellowship Community
Mon panier 0
Retour gratuit sous 30 jours
Vous n'avez pas de produit dans votre panier.
Vous aimerez aussi
Cordon "V sur Ski"
16.00€
Chiffonnette V sur Ski
5.00€
Étui Lifestyle eco-friendly
25.00€
load me