Comment lire votre ordonnance de lunettes ?

Comment se présente l'ordonnance de l'ophtalmologue ?

Les abréviations figurant sur votre ordonnance sont des abréviations universelles, utilisées par tous les ophtalmologues :

Les abréviations :

  • OD : Œil Droit
  • OG : Œil Gauche
  • ODG : Œil Droit et Gauche
  • VL : Vision de Loin
  • VP : Vision de Près
  • AV : Acuité Visuelle
  • ADD : Addition
  • SPH : Sphère
  • CYL : Cylindre
  • VI : Vision Intermédiaire

Exemples d'ordonnance pour les principaux défauts oculaires :

Si vous êtes myope, la valeur est négative. Votre ordonnance comprend alors une mention du type : OD -2. Plus le chiffre est élevé, plus la myopie est forte.

Si vous êtes hypermétrope, c’est l’inverse. La valeur de correction est précédée d’un « + ». Plus le chiffre est grand, plus la correction est importante.

Si vous êtes astigmate, la correction inscrite sur l’ordonnance correspond à la valeur entre parenthèses. Elle est accompagnée d’un axe qui est exprimé en degrés (ex : OG +1 (+1 à 70°).

Si vous êtes presbyte, une mention est faite sous la forme ADD ou add pour signifier « ajouté ». Par exemple OD +1 add : +2.

Le lexique d’une ordonnance : 

1- La Sphère : désigne la puissance à ajouter pour corriger la myopie ou l'hypermétropie. 

  • (+) : Les chiffres hors parenthèses précédés du + correspondent à l’hypermétropie. Ils signifient que le verre devra apporter de la puissance.
  • (-) : Les chiffres hors parenthèses précédés du - correspondent à une myopie. Le verre diminuera la puissance de l’œil.
  • (Plan) : signifie que la valeur de la sphère est nulle. L’ophtalmologiste peut aussi noter (±) 0.00. Cette valeur indique qu'aucune correction n'est à apporter pour l’œil concerné. Ceci peut se produire lorsque l’œil concerné n'a aucun défaut visuel ou dans le cas où seul un astigmatisme est à corriger.

2- Le Cylindre : est un paramètre permettant de corriger l'astigmatisme. L'astigmatisme est le résultat d'une déformation de la cornée et/ou du cristallin qui sont alors de forme ellipsoïdale (comme un ballon de rugby) au lieu d'être sphériques.

  • ()° Cette valeur est systématiquement suivie d’un Axe exprimé en degré et compris entre 0° et 180°. Il peut être de symbole + ou - selon les conventions.

3- L'Addition : Pour une personne presbyte, l’ophtalmologiste peut prescrire des verres progressifs.Sur l’ordonnance sera notée la vision de loin, avec la sphère et/ou le cylindre, suivi de l’addition Add. Cette valeur, toujours la même pour les 2 yeux, désigne la puissance à ajouter à la vision de loin pour obtenir la vision de près.

4- Les distances de vision : 

  • VL : On appelle vision de loin la zone de vision située optiquement à l’infini, soit à plus de 5 mètres.
  • VP : La vision de prés est déterminée selon une distance établie à 33 cm.
  • VI : La vision intermédiaire est la zone située entre la vision de loin et la vision de près.

5- L’Acuité visuelle : On appelle acuité visuelle (AV) la capacité à discerner un objet éloigné, ou 2 points distincts (puisqu’on mesure aussi l’AV de près). Elle est exprimée par une valeur angulaire que l’on rapporte à une fraction de 10. 10/10 n’est donc pas le maximum. Un oeil emmétrope, c’est-à-dire sans correction, présente en théorie une acuité de 12/10. Il n’est pas rare non plus d’observer des AV au-delà de 16/10, en particulier chez les sujets jeunes. L’acuité visuelle diminue avec l’âge, indifféremment de la présence de troubles visuels.